Choisir l’Iran pour s’imprégner de nouvelles coutumes et habitudes

L’Iran est aujourd’hui ouvert à toutes sortes de visites touristiques. Riche de nombreux sites fascinants, le pays attise vraiment la curiosité des voyageurs voulant passer un dépaysement total. La culture iranienne, qui a traversé des siècles, s’apparait à travers les édifices historiques qui ornent toutes ses villes. Explorez, par exemple, les mosquées, les mausolées ou encore d’autres palais représentant l’identité de cette destination enchanteresse.

Outre les patrimoines prestigieux de l’Iran, les havres de paix, qui s’y montrent si particulièrement, feront aussi la joie des adeptes de virée en pleine nature. Une randonnée à dos d’un chameau sera possible lors d’un voyage sur mesure en Iran. Les déserts et tant d’espaces vierges vous dévoileront de magnifiques panoramas. Pourtant, les vacanciers se posent toujours la question : comment parcourir ce joyau d’Asie en toute sérénité ? Pour cela, vous devrez apprendre quelques vocabulaires de survie. De même pour le savoir-vivre.

Quelques notions sur la langue persane

D’abord, sachez que le persan est la langue des Iraniens. Alors, le fait de vous munir de quelques vocabulaires sera une bonne idée pour mieux fréquenter ce pays. De plus, avec les peuples courtois et hospitaliers, vous serez bien accueilli si vous aviez quelques notions sur leur dialecte.

Premièrement, pour saluer les gens le matin, dites Salaam ou Salaam Aleykum. Vous apercevrez aussi durant vos voyages sur mesure en Iran que les sons du persan sont un peu différents des autres langues surtout le français. Par exemple, « kh » se prononce en « r » bref et enroué. Puis, les Iraniens font du « h » expirés comme les Anglais.

Par ailleurs, quelques mots, « Halé choma chetor ast ? », suffisent pour demander à vos interlocuteurs comment ils vont. Ensuite, pour répondre à cette question, ils vous diront « Khobam, merci, va shoma ? ». D’ailleurs, le mot « merci » fait partie de ces termes très connus en Iran.

Entrer dans la société iranienne

Comme dans d’autres pays d’Asie, la communauté iranienne est évidemment régie par de différentes règles afin de maintenir l’ordre social. Le Bâten, l’être réel et le Zâher, l’apparence trompeuse, occupent une place importante en Iran. L’idéal c’est d’avoir une pureté intérieure et un extérieur bien soigné. C’est-à-dire qu’il faut garder un Zâher en harmonie avec un Bâten. Ainsi, lors d’un voyage sur mesure en Iran, ne montrez pas une mauvaise allure, car les locaux pourront vous juger à travers cet aspect.

Par ailleurs, les Iraniens utilisent une sorte de courtoisie appelée le Ta’ârof, qui a pour but d’instaurer une société parfaite. Les paroles, les gestes des autochtones tournent autour de ce système de codification de relation communautaire. Vous remarquerez sûrement les personnes qui appliquent le Ta’ârof si vous prenez le bus, le métro ou encore si vous optez pour une maison d’hôte. Leurs quotidiens se basent sur tous les signes de respect, de politesse, de générosité… Une discussion de style iranien se termine toujours par l’expression « befârmâ’in khâne », qui signifie, je vous invite chez moi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *