Qu’est ce que le RETEX ?

 

Dans la pratique moderne des armées, après la conduite d’opérations réussies ou non  il est requis de la part des acteurs principaux, de tenir un débrief. Le but de cet exercice est  d’évaluer, le retour d’expérience des acteurs concernés. Appelé RETEX  en abrégé, ce système favorise l’amélioration de l’outil de défense, tout en l’évaluant au moyen des réalités rencontrées, et en proposant des solutions aux insuffisances constatées.

Fonctionnement du RETEX

Maillon indépendant de la chaine de commandement, le RETEX s’intègre à la  chaine opérationnelle par le biais de ses cellules ou correspondants RETEX et s’appuie sur des moyens spécifiques que sont :

-les bases de données

-les comptes rendus à temps d’opportunités et d’exercice

-les missions ponctuelles «Retour d’expérience militaire »

-les entretiens avec  les autorités au cours ou en fin de mission

Finalités du RETEX

Le RETEX vise à adapter à court ou à moyen terme l’outil de défense et à mettre en œuvre une réelle politique d’information et d’aide à la décision. Pour atteindre ce but :

-il évalue l’efficience des actions entreprises ainsi que l’adéquation des équipements

– il identifie et  valide les points positifs en vue d’une exploitation pérenne

-il signale les carences observées afin de pouvoir y remédier

Le RETEX ne s’intéresse pas aux questions d’ordre structurel, ce n’est pas un acteur du dialogue sur la gestion des postes de commandements. Son objet n’est pas de mesurer le niveau d’atteinte des résultats par rapport aux objectifs fixés. Tous les moyens jugés nécessaire sont mis en œuvre, afin d’obtenir des forces, un retour d’expérience militaire optimal. Pour atteindre ce but, le RETEX contribue  à :

-améliorer l’efficacité et les capacités des forces armées en matière d’opération sur le terrain

-prendre en compte  et traiter à tous les niveaux de compétence, les diverses préoccupations des forces afin maintenir leur moral au beau fixe

Le RETEX tel que décrit, se veut être une feuille de route pour un rayonnement des unités de l’armée française. Il est capital voire vital de tirer des leçons des opérations ou des conflits récents ayant nécessité une intervention, sans oublier les exercices d’entrainement ou de simulation menés par les forces françaises ou étrangères. C’est un processus qui se déroule en cinq phases majeures:

-orienter

-retourner l’information

-identifier les enseignements

-Décider

-mettre en œuvre

 

Article publié par Jony du blog sur l’épilation à la lumière pulsée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *