3 spécialités culinaires emblématiques à découvrir en Argentine

Lorsque l’on part en voyage dans un pays étranger, on a généralement comme objectif en tête d’en apprendre davantage sur sa culture et ses mœurs. Pour cela, vous devez vous intéresser à différents aspects notamment sa gastronomie. À ce propos, l’Argentine vous propose des découvertes culinaires des plus intéressantes. Ses habitants sont particulièrement fiers des spécialités telles que l’asado, les alfajores, ou encore le maté.

L’asado, l’une des préparations culinaires argentines les plus immanquables

Si vous décidez de partir en Argentine, sachez que l’asado est considéré comme une véritable institution dans le pays des gauchos. C’est donc l’une des spécialités que vous ne devriez pas manquer de gouter. Il offre l’occasion pour les familles, les amis et les connaissances de se retrouver autour d’un gril (un « parilla ») pour se partager de la viande grillée dans une ambiance conviviale. Toutefois, ne vous y méprenez pas . Même s’il a l’air d’un barbecue, l’asado en est bien différent.

Il fait appel à tout un rituel auquel les Argentins tiennent particulièrement à coeur d’exécuter correctement. Cela commence par la mise en place du charbon de bois, avant de faire partir le feu. Il faut ensuite veiller à avoir une quantité suffisante de braise tout en évitant d’en faire trop. La hauteur du gril doit également être parfaite. La viande doit aussi être bien salée avant la cuisson. Habituellement, une sauce du nom de « chimichurri » va accompagner la viande. Des condiments pourront ensuite être ajoutés, selon l’inspiration du cuisinier.

Les alfajores, des délices sucrés typiquement argentins

L’alfajore est une pâtisserie typiquement argentine qui est composée généralement de deux biscuits réunis par une ganache. La plupart du temps, cette dernière est constituée de chocolat, de glaçage et de sucre en poudre. Vous pouvez facilement trouver des alfajores partout dans les supermarchés ou les petites supérettes du pays. Qui plus est, il en existe plusieurs recettes et donc plusieurs versions.

Un alfajor, c’est-à-dire la version artisanale, est proposé comme suit. Pour réaliser le biscuit, on utilise du blanc d’oeuf, du sucre et de la farine. Pour la ganache, on utilise le dulce de leche qui est un mélange de lait et de sucre. Mais il est fréquent de trouver de la confiture de coings à la place.

Le maté, la boisson nationale que l’on sirote partout dans le pays

Le maté c’est un un peu comme la boisson officielle des Argentins. Ces derniers le boivent partout et pratiquement à toutes les occasions. On sirote du maté dans la rue, dans le bus, à son bureau, etc. Il est à noter que cette boisson constitue une aide contre la fatigue, permet de faciliter la concentration, réduit les maux de tête, ou encore possède des vertus anticancéreuses grâce à ses antioxydants. Compte tenu de ces bienfaits, boisson est on ne peut plus intéressante.

Il s’agit, en fait, d’une infusion que les Argentins ont héritée de la culture amérindienne guarani. Pour préparer le maté, on procède habituellement de cette manière :

  • Disposer avec soin les « herbes » à maté dans une calebasse (appelé aussi maté) que vous allez remplier au 3/4.
  • Ajouter délicatement de l’eau chaude. Elle ne doit pas être bouillante pour ne pas faire perdre aux herbes leurs propriétés.
  • Secouer un peu.
  • Insérer la bombilla qui est la sorte de paille permettant de boire l’eau infusée sans aspirer les herbes.
  • Vous pouvez ensuite boire la boisson, puis remplir d’eau chaude la calebasse plusieurs fois de suite.